Souvenirs d'Exp'eau...

Publié le par Association

Dans cette page sont archivées toutes les traces relevées au cours d'Exp'eau.
Une quinzaine de jours placée sous le signe de la convivialité, de la surprise et d'une belle forme de partage.
Encore un grand merci à tous les acteurs de cette action et, en tout premier lieu à Laurence Lebot, cause de tout... Pour la bonne cause!
N'hésitez pas à nous laisser un petit commentaire via ce blog, ou - pourquoi pas - à complèter cette page de vos propres textes, suggestions, invitations à la lecture...
D'ici là, bonne traversée et... que les vents vous soient propices!

Ci-dessous, un petit montage de quelques photos prises au fil des jours...


Suite à l'atelier d'écriture proposé aux élèves de CM2 de l'école Jeanne d'Arc - Classe de Mme Chaulieu - chacun a créé son texte, "sa vision de mer". (principe du jeu d'écriture)
Les enfants ont donc joué le jeu à merveille et superbement respecté la seule vraie consigne de ce jeu d'écriture :  "Prenez-vous pour des poètes..."

Voici leurs textes :

Sous le vent, la pluie. La tempête éclate. Tout est lointain et perdu, quand, tout à coup le tonnerre gronde puis vient la grêle et tout à coup le tonnerre gronde puis vient le silence.

Florine – 10 ans


Une rencontre spéciale

Un plongeur nage et essaye de pêcher. Il voit un saumon mais ce saumon essaye de résoner le pêcheur. Le saumon essaye de lui dire quelque chose le plongeur croit qu'il dit « ne m'attrape pas ne me tue pas j'ai déjà une vie pauvre ». Le plongeur remonte à la surface de l'eau et renonce à sa carrière de pêcheur.

Samuel  - 10 ans

 

A l'horizon des dunes de sable de la végétation un vent doux des mouettes perdant leurs plumes le phare en pierre. Les enfants sur la plage pieds nus courant à la mer la baignade les attendait le soleil chaud frappait à coup de stylo sur le porte-avion.

Jérémy - 10 ans

 

Sur le sable à côté d'un rocher, le mot vivre et le mot herbe. Tout à coup je vois un bateau sur la mer, puis un phare.

Morgane, stagiaire, 16 ans

 

Vagues dans la maison

L'oiseau part en voyage avec son vélo, il prend une boite à coquillages en bois avec un nœud en corde, il va à la plage. Il va aussi au phare avec les dauphins.

Auréliane – 9 ans

 

La pollution

Le Titanic a sombré au large du Groenland, les valves ressemblaient à un vrai aquarium. Déversant plus de 2000 litres de gasoil dans l'océan Atlantique. Les pêcheurs ont du mal à survivre à cette pollution des eaux. Saint-Nazaire est la ville la plus touchée par cette pollution.

Thomas. T- 10 ans

 

Dauphin, gentille créature de la mer.

Poisson tu me dégoutes quand tu es mort

Grand bateau je t'adore quand tu es grand et que l'on peut être plusieurs

Marais salant je t'aime parce que tu nous donnes les aliments salés

Château de sable tu es magnifique quand tu es décoré

Maëva – 10 ans

 

Tempête! La tempête! Cria le matelot. Il disait ça, car il voyait sauter une dauphin (signe d'ouragan).

Je suis dans la cabane. Ma soeur fait des châteaux de sable. Ma mère fait griller des poissons pour donner à la mouette.

Quel beau coucher de soleil sur l'horizon!

Louise – 9 ans

 

Les vacances

Un plongeur entouré de poissons.

Une plage de sable et de galets.

Une bouteille avec un message en voyé par la mer.

Une tempête de sable qui crée une tornade de sable.

Les sables fins de l'île d'Oléron.

Cornélia - 10 ans

 

Plongeur qu a chaud envoie un message avec une bouteille à cause des dauphins enfermés dans l'aquarium. Il voit un groupe de mouettes qui vont s'envoler.

Arnaud - 10 ans

 

Rocher, je suis montée sur un rocher dans la forêt. Sable, j'ai glissé sur la mère d'océan. Herbe, j'ai joué à faire des roues dans un magasin. Plume, c'est doux.

Marine. B - 10 ans

 

Dauphin, créature gentille de la mer. Poisson mort, je n'aime pas ton goût. Grand bateau, je t'admire quand tu es grand. Château de sable j'aime t'admirer. Marais salant j'aime bien le sel amors je t'aime bien.

Jade. G – 10 ans

 

Les marins accostent

Titanis revivant, écrasant une méduse et allant accoster sur une île perdue et inconnue. La mer est calme, bleue et pleine de mouettes. Les marins en profitent pour pêcher. Ils mangent un repas de poissons. Au bout de la plage, ils aperçoivent un jeune couple avec leurs enfants et à côté d'eux des pierres entassées. Une demi-heure plus tard les marins s'entraînent à faire des nœuds.

Ils assistent au coucher de soleil. Le lendemain, ils repartent pour la Bretagne.

Maxence - 10 ans


Le sable : le sable est plein de marques de pied ou de pollution éternelle de gens mouillés ou secs. Il y a aussi des bouteilles en verre que les gens jettent sur le sable chaud. Il y a encore plein de choses comme des châteaux de sable, des algues, de l'eau etc...

Eloïse - 10 ans


Ville scintillante tu fouilles tout mes sens

Arc-en-ciel t'as du potentiel

Etoile scintillante, t'as d'la cadence

Le fossé t'est déclaré.

Enfant échoué tu es bronzé

Le soleil couchant t'es trop élégant

Valentin – 10 ans


Cabane enchantée – cabane de pêcheurs – cabane envahie – cabane hantée – cabane de commerce – cabane de touristes – cabane en bois – cabane en algues – cabane abandonnée – cabane en bois – cabane en galets – cabane en mer.

Amélie. T – 10 ans


Le paquebot est un bateau qui transporte les gens.

Thomas. L - 10 ans


Coquillages que l'on ramasse pleins sur la plage et ceux que l'on ramasse vides pour les exposer un peu partout.

Navire

Grand ou petit navire sur mers calmes ou agitées

Florine - 10 ans


Dauphin créature de mer. Dans les livres tu es le héros. J'aime te voir sauter dans ton aquarium dans le zoo. Tu es sur les stylos. J'ai la passion des dauphins.

Kissimmee - 10 ans

Les poissons vont griller au soleil.

Quentin – 10 ans

 

Pêche, tu m'as pêchée. Empreinte que j'ai faite. Corde, tu m'as serrée. Hauteur, tu m'as surprise. Tableau, tu m'as inspirée. Reflet, tu m'as admirée. Végétation, tu m'as verdie. Magie, tu m'as tansformée. Soleil, tu m'as éclairée. Bleu, argenté tu as brillé.

Jade. B – 10 ans

 

Porte-avion, ton bruit me casse les oreilles.

Les avions, votre bruit assourdissant me fit évanouir.

Les missiles vont tout couler.

Mais nous au milieu de l'enfer, nous ne coulons pas

Mais les avions se crachent.

Nous américains et japonais on est déjà morts.

Lucas – 10 ans

 

Un plongeur se fait attaquer par des algues

Un rocher se fait attaquer par des poissons

Marine. P - 10 ans

 

Tahiti avec tes galets et ton littoral tu me fait frémir.

Cabane à poisson ton odeur m'assoupit.

La lueur de tes dunes ton beau temps tes voiliers j'adore.

Mais ta pollution et tes déchets te donne l'âme d'une grande ville.

Mathéo – 10 ans

 

Mer de vagues tu m'as noyé

Soleil éblouissant tu me réveilles dans mon sommeil

Dauphin surfant sur des vagues d'arc-en-ciel

Phare éclairant la ville de l'océan

Plongeur attrapant des poissons

Sable blanc tu m'as brûlé la peau

Benjamin – 10 ans

 

Le soleil se couche. Les mouettes volent. La mer s'agite. Le vent souffle. Les personnes s'en vont. Une corde se détache d'un bois. Le phare est dans la mer. Et le soleil s'en va.

Amélie. D – 10 ans

 

Des mouettes s'envolent

Dans le bleu ciel

Le soleil brille dans le ciel

Et brûle la tête d'un homme

Cet homme plonge dans l'océan

Et croise un dauphin

Chloé – 10 ans

 

Au bord de la mer il y a un phare bleu comme le ciel. Les pierres empilées font la tour Eiffel.

Les stylos dessinent un dauphin.

Tom. S – 10 ans

 

Ciel

La couleur importe beaucoup dans ma vie.

Ciel bleu, l'envie,

ciel gris, le mélancolie

ciel bigarré, l'émerveillement

ciel noir, la colère des éléments

Anne – Institutrice

 

Le ronronnement des vagues à mon oreille

l'odeur du sable chaud, je respire...

Le vent doux qui caresse mon dos.

Cette étendue bleue qui s'offre à moi, la mer...

L'horizon droit devant : Partons!

Hélène – responsable médiathèque

En écho au jeu d'écriture des CM2, la classe de CP de Eric Saillard (école Pierre Loti) a, en quelque sorte, donné la réplique à ses aînés en illustrant avec bonheur quelques mots de leur "collection éphémère".
Clin d'oeil, le diaporama qui suit est... solaire? 

 

 


N'oublions pas que chaque groupe d'enfants a appris ou ré-appris à confectionner des petits bateaux qui ont ensuite été montés en guirlande et, si l'on en croit les enseignants, il semble que quand on commence on a du mal à s'arrêter... (Il en est de même pour nos poètes en herbe puisque certains ont, depuis, attrapé le virus de l'écriture...)

D'ailleur, et vous? Savez-vous encore réaliser ce pliage hérité de l'enfance? Pour voir si votre mémoire gestuelle fonctionne bien, cliquez-ici!

Sur cet autre lien vous trouverez répertoriée toute la matière utilisée par Laurence, celle qui l'a inspirée et a nourri ce projet.

Tout est dit ou presque : Ce qui reste d'Exp'eau, c'est l'envie de re-commencer, de confronter à nouveau les univers des uns et des autres, petits et grands, et peut-être d'écrire une nouvelle page de cette belle aventure. (bibliothèques, médiathèques, établissements scolaires, n'hésitez pas à nos contacter).

Pour tous les autres, on attend vos commentaires vie ce blog!!


Publié dans Actualité

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

nathalie lagardère 23/01/2010 13:14


Belle action ! Un moyen peut-être pour remédier à la difficulté que rencontrent les médiathèques, qui fleurissent un peu partout sur le territoire, celle de rencontrer un public !
Ce type d'action est un travail de sensibilisation active et de terrain qui doit, de mon point de vue, être encouragé pour que les lieux culturels s'animent !!


Association 24/01/2010 19:20


Merci pour le soutien! Bonne continuation à toi aussi et bravo pour le travail que tu réalises sur le territoire depuis tant d'années! Je me dis qu'il y a sûrement moyen d'inventer quelque chose
ensemble. Ludothèque et jeux d'écriture, ça devrait pouvoir s'articuler....