Le dernier chocolat

Publié le par Association

Noël, jour de l'an, Epiphanie... Les fêtes avec leur ribambelle de cadeaux, de tables décorées, de petits plats dans les grands, sont passées. Le froid et la neige - ô rare et beau visage de notre Île! - se font un peu oublier.
Quelques bouchées pralinées, glissées sous sa langue à l'heure du café, prolongent encore un peu ce temps particulier du changement d'année où l'on se surprend à espérer que la page blanche qui s'annonce s'écrira pour chacun de la plus belle façon. On jette un oeil vers la boîte de chocolats qui agonise doucement sur le coin du buffet, partagé entre l'envie d'en vider le contenu - vite fait, bien fait et n'en parlons plus - et une curieuse nostalgie à l'idée que, froissé le dernier papier doré, il en sera vraiment terminé de la trève et du flottement.
Ouf, il reste les voeux, consentis jusque fin janvier! On en met plein sa besace. On en distribue des brassées : de l'amour, de la réussite, de l'argent (...) et la santé. Surtout la santé...
Certains, les anti-tout, les "boudeurs-snobeurs" qui ont l'art du regard blasé, appuient leur bonjour de telle façon qu'ils coupent l'envie à quiconque de leur souhaiter quoi que ce soit. Bon, soit. Il faut de tout, partout, pour faire un monde.
Ici, nous ne nous soustrayons pas à la tradition et l'ensemble du conseil d'administration mêle sa voix aux vôtres pour former le souhait que 2010 apporte à chacun, qui sa part d'amour, généreux et apaisant, qui son lot de douces et belles surprises.
Une année pour s'entendre, se comprendre, se regarder et se voir. Se parler, s'écouter, s'écrire et se dire. Faire des projets et les mener à bien. Reconnaître les petits bonheurs, saluer puis saisir la chance lorsqu'elle passe à portée de main et, peut-être, avoir en tête que chaque jour, si l'on n'y prête gare, le risque est de passer à côté d'une belle rencontre.

Publié dans Actualité

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article